Créer sa marque ou développer son personal branding ?

Que devrait-on privilégier : créer sa marque ou développer son personal branding ? Je réponds à cette question cruciale 🙂

Pour t’aider à répondre l’idée c’est de te poser cette question : 

Veux-tu mettre en avant ton nom et capitaliser dessus ou souhaites-tu te présenter par rapport à la marque que tu vas créer ou que tu es en train de créer ?

Par exemple tu pourrais te présenter en disant “ Je suis CEO de…” et tu donnes le nom de ta marque.

Pour t’aider à y voir plus clair je vais te présenter les avantages et les inconvénients de chacune de ces deux options je vais le faire de façon le plus objectif possible.

On va commencer par l’option “créer sa marque” :

A. Les avantages

 1/ Totale liberté

Le premier avantage si tu choisi de créer ta marque c’est que tu as une totale liberté en termes de créativité. Tu peux choisir le nom, choisir ta cible, et je dirais même un petit peu froidement, pas forcément en lien avec toi ce que tu aimes faire.

Tu peux définir le design, donner une personnalité à ta marque et créer le storytelling.

Et justement par rapport à ça je te laisse découvrir une vidéo qui te fera comprendre qu’est ce que je veux dire par créer le storytelling. 

Tu l’auras compris cette histoire est complètement factice je doute très clairement que cette histoire soit la véritable histoire du fondateur de Monsieur Propre. Mais comme je disais quand tu crées une marque tu as cette liberté de pouvoir imaginer inventer tout ce que tu souhaites au sein de la marque à partir du moment où c’est cohérent et en adéquation avec la cible que tu auras choisi.

2/ Actif facilement transmissible

Deuxième gros avantage c’est que la marque est un actif facilement transmissible en fait une marque se vend – s’achètent – et se revend. 

Ce que je veux dire par là c’est que tu peux très bien si tu le souhaites aujourd’hui racheté une marque qui par exemple a un peu de mal à décoller mais qui selon toi a un fort potentiel. 

C’est des pratiques qui se font plutôt sur Amazon pour des gens qui sont intéressés par le e-commerce.

Donc tu peux aller sur une plateforme qui s’appelle dealip  qui est dédié à l’achat revente de marque.

Donc l’avantage c’est que le jour où tu en as marre de travailler au sein de cette marque que tu as créé et bien tu peux la revendre.

Et le jour où tu décèdes et bien c’est beaucoup plus facile pour tes descendants ou aux personnes à qui tu transmets la marque  de continuer à la faire vivre.

tu l’auras compris c’est facilement transmissible.

B . Les inconvénients

1/ Copiable

Le premier inconvénient c’est que une marque te demande de te protéger contrairement à une marque personnelle. Ton nom c’est ton identité et à moins de tomber dans un cas d’usurpation d’identité, c’est un autre débat il s’agit pas de personal branding dans ce cas là. 

Donc une marque quand tu la crées tu te dois de la protéger et donc de la déposer à l’inpi. C’est relativement simple, c’est pas forcément très coûteux de mémoire je crois c’est entre 135 ou 230 euros à peu près en fonction des classes que tu choisis.

Mais c’est quelque chose qu’il faut faire et puis il faut veiller à ce que tu te fasses pas usurper. Donc c’est un moyen de protection pour toi il faut te protéger quand tu décides de créer ta marque.

2/ Attachement plus faible

Autre inconvénient c’est que l’attachement est plus faible.

Ce que je veux dire par là c’est qu’on a plus de mal à suivre une marque en tant que telle plutôt que de suivre une personne. 

Même si on peut apprécier des marques s’il n’y a pas une égérie ou quelqu’un derrière très clairement, ça va pas tellement nous passionner. 

Parce qu’on sait tous qu’une marque en tant que tel c’est pas un être humain.

C’est une identité qui est créé toutes pièces par conséquent, l’engouement pour la suivre est moindre par rapport à une à une personne en chair et en os.

Pour cela je te parle de l’exemple de Richard Branson (tu peux découvrir une étude de cas sur son personal branding) a créé la marque Virgin. Si tu vas sur la page officielle de Virgin sur linkedin tu verras qu’il y a à peu près de mémoire 170 000 followers quelque chose comme ça par contre si tu vas sur le compte le compte officiel de Richard Branson, toujours sur linkedin, son profil qu’on plus de 16 millions de followers. C’est énorme ! Donc on voit bien que très clairement c’est Richard Branson qui l’emportent largement avec sa marque personnelle par rapport à Virgin. Et ça se comprend bien parce que voilà Richard Branson c’est un aventurier dans l’âme donc on a beaucoup plus d’engouement et de plaisir à suivre son parcours plutôt que sa marque. Donc ça c’est un inconvénient.

L’option “Développer son Personal Branding” :

A. Les avantages

1/ Tu es unique donc non “recopiable”

Premier avantage c’est tout ce qui est en lien avec ton unicité je parle bien d’unicité dans le sens où il faut bien développer sa marque personnelle de façon intelligente et travailler. 

Il ne s’agit pas juste de dire “ oui je suis moi même et donc je suis unique” c’est un peu limité. Pour moi ça, c’est pas du personal branding sinon dans ce cas là bas à quoi je servirai en fait 🤣

Pour parler plus sérieusement il s’agit vraiment d’être en capacité de faire émerger et de connaître ton adn, ta pâte, ta force unique, je dirais même et de ce point de vue, en travaillant ton écosystème qui t’es propre et bien ça te permet de devenir inimitable  et véritablement unique aux yeux de ton audience et même des autres personnes. 

Ca c’est un véritable avantage qui est lié au personal branding.

2/ Attachement +++

Ensuite un autre avantage ce n’est pas des moindres, c’est que là contrairement à la marque, l’attachement est beaucoup plus fort. En fait tu vas créer un sentiment d’appartenance beaucoup plus puissant, une connexion très importante avec ton ‘audience. Ce qui va te permettre de renforcer le sentiment de confiance dont les personnes ont besoin avant d’investir.

3/ Plus facile de créer ton storytelling

Du point de vue du storytelling ça va être beaucoup plus facile pour toi de dérouler ton histoire. Avec le cas que je t’ai montré de Monsieur Propre, c’est une très très belle histoire avec plein d’émotions ça fait même penser un petit peu à l’histoire de superman enfin c’est un vrai héros. C’est sympathique mais je dirais que c’est un fusil à un coup.

Alors que dans ton cas de figure, ton histoire évolue avec toi. Il t’arrive régulièrement des anecdotes que tu peux partager c’est beaucoup plus riche, donc c’est plus facile de développer ton storytelling. Découvre ici mes conseils pour te permettre de développer un bon storytelling.

4/ Développer une force intérieure

Quand tu développes ta marque personnelle ça a un impact direct sur ton aura ce que je veux dire par là c’est qu’en fait ça a un impact tant sur ta vie privée que sur ta vie professionnelle. Le fait de développer sa marque personnelle ça impacte directement la façon dont les gens te perçoivent et donc bien sûr de façon positive. C’est à dire qu’en travaillant ton personal branding tu vas très clairement asseoir une certaine stature et donc une position d’expert. A ta façon bien sûr je parle pas de du modèle très corpo très rigide il s’agit pas de ça mais juste tu va véritablement être une référence dans ton domaine, être reconnu et donc les gens veulent venir vers toi, vont t’écouter et tu as une véritable crédibilité.

5/ Tu peux changer de marché

Rien que ça même si par exemple tu décides de changer de niche changer de marché et c’est tout à fait possible maintenant rares sont les personnes qui choisissent un métier pour la vie. La marque personnelle évolue dans le temps c’est pas quelque chose de figé c’est quelque chose qui est en mouvement comme la vie. 

Si tu décides de changer de marché soit pour changer radicalement soit pour te diversifier qu’importe et bien sache que c’est un capital que tu vas garder avec toi que tu va emporter et donc ça ne peut que soutenir et servir en fait le projet que tu souhaites développer.

B. Les inconvénients

1/ Difficilement transmissible

Passons aux inconvénients un peu à l’ inverse de la création d’une marque le gros inconvénient c’est que c’est beaucoup plus difficile à transmettre quand tu mises tout sur ta marque personnelle en fait c’est pas impossible mais c’est beaucoup plus compliqué et il faut user d’un petit peu de de finesse.

Si vraiment les choses sont très claires en termes de vision, de messages,etc.. c’est tout à fait possible de donner une véritable continuité à la marque issue de la marque personnelle mais qui se transforme en marque par la suite.

A partir du moment où il y a une grande clarté c’est jouable vraiment que c’est le principe tu transformes la marque personnelle en marque finalement au décès de la personne. 

Mais c’est sûr que c’est pas aussi “liquide” qu’une marque qui qui se monaiyerait facilement. J’ai un exemple à te donner par rapport à ça je sais pas si tu connais aurélien ameker c’est un infopreneur de longue. Il a récemment  mis en vente l’un de ces sites si je me souviens c’est un site pour permettre aux personnes d’apprendre l’anglais ou de devenir bilingue. Il l’a mis en vente parce que il est plus focus dessus. ça génère un petit peu de revenus mensuellement parlant mais à la fin il décide de mettre toute son énergie ailleurs du coup il préfère s’en détacher et en faire profiter à quelqu’un dont c’est “sa mission” ou sa passion plutôt que de tout abandonner et tout perdre. Il a fait ça mais il a précisé dans sa proposition de laisser à l’acheteur la liberté de continuer à utiliser son nom et ses images et là c’est un peu dangereux en fait parce que si la personne décide de continuer à utiliser l’image d’Aurélien, le risque qui lui pend au nez c’est que d’ici quelques mois quelques années quelques-unes des personnes se rendent compte qu’en fait c’est plus du tout lui derrière ce business.

Soit les clients peuvent être hyper déçus, soit ça peut créer l’effet inverse de la confiance : c’est-à-dire de la défiance et de la méfiance vis-à-vis du site. Donc c’est à double tranchant. 

C’est un exemple concret de difficultés de transmission. Est ce qu’ il  n’aurait pas été plus intéressant de dire en transparence qu’il passe le flambeau à Y et de l’introduire en douceur. Respecter finalement l’audience car de toute façon certainement des personnes quitteront le navire mais c’est toujours comme ça mais d’autres rentreront.

2/ Être prêt à montrer son vrai visage

Un autre point noir qui peut être considéré comme un inconvénient d’une certaine manière… A partir du moment où tu décides de développer ta marque personnelle il est capital qu’elle soit congruente avec qui tu es. Il ne s’agit pas de se travestir et de s’inventer une image pour tomber dans le fake. C’est fatal parce que un petit peu dans la continuité de ce que je viens d’évoquer avec l’exemple d’Aurélien très clairement il faut vraiment être congruant, aligner et authentique dans sa communication. C’est là que réside toute la puissance de ta communication. C’est plaisant aussi de savoir que c’est vraiment pour soi que les gens viennent nous voir et pas pour une image factice que l’on renvoie. C’est une petite contrainte qui n’existe pas dans la création de la marque. 

3/ Susciter de la déception si tu crées ton équipe

Un autre petit point noir c’est que tu peux risquer de susciter une déception auprès des clients. Si par exemple ton entreprise prospère, tu as le vent en poupe. Et victime de ton succès, tu te retrouves débordé et du coup tu ne peux pas faire face à toutes les demandes.  C’est donc le moment de recruter quelqu’un. super tu recrutes quelqu’un mais du coup comme tu as misé toute la communication sur ta personne les gens très clairement quand ils veulent acheter chez toi, c’est avec toi qu’ils veulent travailler et c’est logique. Quand il s’agit de créer une équipe parce que tu vas grossir il faut vraiment bien mener sa barque pour pas justement susciter cette déception que tes clients pourraient avoir.

Donc rester présent auprès d’eux et ne pas creuser la distance. Par contre la bonne nouvelle dans ce cas de figure c’est que tu peux faire payer plus cher les clients qui souhaitent véritablement travailler qu’avec toi et qui veulent pas travailler avec un membre de ton équipe c’est toujours possible ça. 

C’est bien de l’avoir en tête parce que c’est une réalité dans le marché.

Quel que soit ton choix, humanise ta communication ! C’est capital !

Une marque a besoin d’être soutenue par un visage pour qu’elle puisse vivre dans le temps regarde mcdonald’s, ils ont une effigie avec Ronald tu vois c’est une façon de donner vie à mcdo, de lui donner un visage. Regarde aussi avec Monsieur Propre comme je te l’ai montré tout à l’heure. Il y a toute une âme, on croirait presque qu’ il existe vraiment. On pourrait donner des traits de caractère à monsieur propre. 

L’exemple de coca cola aussi avec le père noël

Je te propose de faire un focus sur le cas de coca cola.

Alors coca cola je te re situe dans les grandes lignes son histoire s’est créée en 1892 par un pharmacien dans le but justement de soigner la gastro entérite donc au début c’est considéré comme un médicament et très vite c’est apprécié en tant que boisson.

Dans les années 20 la marque décide de lancer une pub au moment de noël en fait ils cherchent à associer le coca à l’idée du “ après l’effort le réconfort”.

On voit le père noël assis dans son fauteuil bien confortablement installé se délecter d’une bonne bouteille de coca cola après sa longue et éprouvante tournée du soir de noël.

Il faut savoir que le rouge du père noël ne vient pas en fait de coca cola c’est à dire qu’en fait on avait déjà des illustrations du père noël en rouge après bien sûr coca cola l’a énormément démocratisé et donc on a tous associés le rouge du père noël au coca cola.

L’illustrateur qui est choisi on lui demande de dessiner un père noël réaliste et donc pour cela il choisit un ami à lui pour reproduire ses traits et donné vie au père noël de coca cola à la mort de cet ami il se regardera lui-même dans un miroir et reproduira ses propres traits  pour les prochaines illustrations de de père noël.

Il donne plein de détails au père noël et le public est tellement attaché à la figure du père noël de coca cola qu’il y a presque des réclamations dés qu’il manque un détail ou qu’il y a  un changement important dans la façon dont c’est illustré.

Le père noël par exemple a eu des lettres de réclamations qui ont été envoyées au siège de la société quand certains éléments ont été modifiés.

Et pour ceux qui étaient vraiment mais alors très très perspicace s’il avait le malheur de découvrir que sur l’une des illustrations du père noël il manquait l’alliance du père noël ils demandaient où était Madame Noël. 

Donc tu vois ça peut aller très très loin mais ça prouve bien que les sociétés qui créent des marques ont besoin d’appuyer leur marque d’un visage et si ça passe pas par une effigie comme Ronald ou le père noël et bien ça passe par des célébrités…

On voit bien par exemple avec Nespresso on utilise l’image de marque de George Clooney pour donner un visage à la marque. Pareil avec Julia Roberts et les collants Calzedonia.

Donner un visage c’est primordial.

L’alternative ?

L’autre alternative c’est de combiner les deux je vais vous donner deux exemples .

L’exemple de Steve Jobs qui à développer tout son personal branding en parallèle du développement d’Apple. Toute la marque personnelle de Steve Jobs a vraiment donné une ampleur phénoménale à la marque Apple. Franchement Apple sans Steve Jobs ça aurait pas du tout été Apple. (Découvre son étude de cas ici)

Un autre cas de figure avec le Colonel Sanders et KFC je vous ai parlé de MacDo qui lui avait créé l’effigie avec Ronald mais le Colonel Sanders à lui a voulu développer sa marque personnelle par rapport pour soutenir sa marque KFC.

Et ça marche plutôt bien parce que déjà il a une histoire vraiment inspirante je vous laisse la découvrir si c’est pas le cas.

Je vais vous présenter un extrait du fondateur de woocommerce en lien avec le personal branding et j’ai voulu vous les partager

“C’est exactement la même stratégie que j’ai suivie il y a toutes ces années quand j’ai construit le premier produit qui est finalement devenu WooThemes. J’ai utilisé mon blog personnel et ma réputation pour lancer et vendre le premier produit et pendant environ 6 mois, j’ai migré cette audience vers WooThemes. Aujourd’hui, nous avons 500 000 clients et nous avons un chiffre d’affaires de plusieurs millions de dollars. J’ai également réussi à continuer à bâtir ma réputation personnelle, ce qui m’a aidé à créer ma nouvelle startup, PublicBeta”

Voilà je trouve que c’est un super exemple de quelqu’un qui a commencé par développer sa marque personnelle et a très vite à embrayer sur le développement de sa marque commerciale et donc qui a combiné les deux.

C’est grâce à ça qu’il a pu a créé sa start up public beta, il le dit lui-même.  

Donc mon conseil très clairement au vu des avantages et des inconvénients que je vous ai présenté, tu as plus à y gagner à privilégier le développement de ta marque personnelle. 

Voici 2 cas de figure différents pour que t’en sois totalement convaincu.

Imagine tu crées ta marque et au bout de deux ans tu décides de tout arrêter parce que ça ne fonctionne pas comme tu l’aurais souhaité.  En d’autres termes, retour à la case départ.

Et je sais de quoi je parle car je l’ ai vécu .

Deuxième cas de figure tu crées ta marque et tu décides de développer ta marque personnelle en parallèle comme l’a fait le le fondateur de woocommerce et pareil au bout de deux ans ça prend pas comme tu le souhaites donc tu décides de tout arrêter au niveau de ta marque. Par contre étant donné qu’en parallèle tu auras développé ta marque personnelle tu bénéficies de ce capital car c’est un actif en tant que tel. Donc si tu décides par exemple de retourner sur le marché de l’emploi ce sera beaucoup plus facile de trouver un emploi par ce biais.  Si au contraire tu décides de créer un autre projet eh bien ça sera beaucoup plus facile pour toi peut-être pour éventuellement trouver un partenaire parce que tu te seras fait connaître et des gens te suivront.

Et c’est tellement inspirant en vrai ! Il faudrait qu’on arrête d’avoir ce tabou en France de se dire que quand  on échoue tu es mal vu. Faudrait  vraiment lutter contre ça.

Convaincre plus facilement les investisseurs

Dans la culture  américaine les investisseurs t’obligent presque et demandent à ce que tu aies échoué au moins deux ou trois fois, ça fait parti des critères de sélection.

Donc enfin l’échec est vraiment quelque chose qui est mis à l’honneur et gratifiant alors qu’en France ce n’est pas encore notre cas mais c’est bien dommage parce que c’est clairement grâce à cette résilience qu’on peut faire éclater le grain et faire éclore une très trè belle fleur. Donc n’hésite pas à développer ta marque personnelle c’est capital.

Pour t’aider à te rappeler des points clés que je viens de te présenter, voici une petite infographie qui regroupe l’essentiel 🙂

N’hésite pas à la partager si tu penses que ça peut aider quelqu’un, n’hésite pas à si tu as des questions sur le personal branding ou le branding je me ferai une joie de te répondre 

A très vite ! 

Jennifer Soulier

Jennifer Soulier

Consultante en Personal Branding

Jennifer Soulier est une stratègiste spécialisée en Perosnal Branding Authentique et Inspirant. Elle permet aux solopreneurs qui ont du mal à se différencier et à se définir d’être reconnus sur leur marché et recherchés pour leur talent.

Si vous aussi, souhaitez devenir une Référence dans votre domaine, bénéficiez de votre consultation gratuite en Personal Branding. 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.